Année du Mexique : deux cent universitaires français lancent un appel à Sarkozy

Deux cent universitaires français lancent un appel au Président Nicolas Sarkozy. Ils lui demandent de revenir sur ses déclarations concernant l’année du Mexique en France. Voici le texte de ces signataires et leurs noms

La décision de la justice mexicaine concernant le jugement de Florence Cassez a déclenché depuis quelques jours en France une série de réactions de la part du gouvernement, des partis politiques et des médias qui viennent d’aboutir à un énorme fiasco. Nous avons assisté à une montée en puissance de prises de position, depuis la déclaration de la ministre des Affaires Etrangères refusant de participer aux manifestations prévues pour l’Année du Mexique en France et l’appel de Martine Aubry demandant aux collectivités locales socialistes de boycotter ces mêmes manifestations et d’annuler celles qui dépendent d’elles. Le 14 février, en dédiant l’année du Mexique en France à Florence Cassez, Nicolas Sarkozy a pris une lourde responsabilité. On ne peut demander à des artistes, des écrivains et des scientifiques français, aussi bien que mexicains, d’accepter d’être utilisés comme moyen de pression dans des affaires qui relèvent de la justice et de la diplomatie. Ce n’est pas acceptable pour nous Français, pas plus que pour nos collègues mexicains. C’est un mélange des genres inadmissible qui a débouché sur la décision, logique, du gouvernement mexicain de se retirer.

L’année du Mexique est un événement destiné à mieux faire connaître ce pays. En aucun cas, elle ne peut être instrumentalisée par les gouvernements comme moyen de pression sur une affaire qui relève du pouvoir judiciaire mexicain et de la diplomatie française. Nous réaffirmons notre attachement aux relations scientifiques, culturelles et humaines avec des partenaires qui nous ont toujours accueillis avec respect, attention et amitié et dont beaucoup d’entre eux ont choisi de faire leurs études en France et de travailler ensuite avec nous.

Nous demandons au président de la République française de revenir sur sa décision de dédier l’Année du Mexique en France à Florence Cassez et réaffirmons notre amitié au Mexique.

Danièle Dehouve, directeur de recherche CNRS, directeur d’études EPHE, Marie-France Fauvet-Berthelot, Musée de l’Homme, Alain Musset, directeur d’études EHESS,Françoise Lestage, Professeur Université Paris-Diderot, Marguerite Bey, IEDES-Université Paris I, Claude Bataillon, CNRS,Jean Rivelois, IRD, Helios Figuerola, EREA, Gregory Pereira, CNRS,Olivia Kindl, El Colegio de San Luis, Mexique, Joëlle Chassin, Professeur Université Paris III, Julie Devineau, sociologue, Anne-Marie Vié-Wohrer, Ecole du Louvre/EPHE, Patrick Menget, directeur d’études EPHE,  Anne-Marie Losonczy, directeur d’études EPHE, Marie-France Prévôt Schapira, Professeur Université Paris 8-Creda, Anath Ariel de Vidas, CNRS-EHESS,  Gilles Bataillon, directeur d’études EHESS, François Lartigue, CIESAS, Mexique, Danielle Zaslavsky, El Colegio de Mexico, Mexique, Marc Thouvenot, directeur de recherches CNRS, Eliane Daphy, ethnologue, ingénieure CNRS, Valentina Vapnarsky, directrice du Centre EREA-CNRS, Karine Tinat, professeur chercheur, El Colegio de México, Mexique, Michel Tibon-Cornillot, EHESS, Irène Bellier, directrice du Laboratoire Anthropologie des Institutions et des Organisations Sociales-EHESS, Claude Stresser-Péan, ethnologue, Serge Gruzinski, directeur de recherches CNRS, Directeur d’Etudes EHESS, David Robichaux, professeur, Universidad Iberoamericana, Mexique, Brigitte Faugère, MC, Université Paris Philippe Macaire, anthropologue, Martine Dauzier, Université Paris Est Crétei, Hélène Rivière d’Arc, CNRS, Guilhem Olivier, UNAM-IIH, Mexique, John Landaburu, directeur de recherches CNRS, Charlotte Arnauld, directeur de recherches CNRS, Bernard Vincent, directeur d’études EHESS,  Sophie Fisher, EHESS, Patrice Melé, professeur Université de Tours, Jean Meyer, CIDE, Mexique, Claudia Cirelli, UMR CITERES-Université de Tours,  Chantal Cramaussel, El Colegio de Michoacán, Mexique, Isabelle Rousseau, Professeur, El Colegio de México-CERI Sciences Po Paris, Pascal Mongne, Cours Arts des Amériques, Ecole du Louvre, Nadia Prévost Urkidi, Université du Havre, Nicolas Ellison, EHESS, Toulouse, Eric Taladoire, Professeur, Université Paris I, Kali Argyriadis, IRD-CIESAS Mexique,Maria Eugenia Cossio-Zavala, professeur, Université Paris III, Annick Lempérière, Université Paris I, Séverine Durin, CIESAS Monterrey, Mexique, Virginie Baby Collin, Université de Provence, Elodie Dupey García, UNAM-IIH, Mexique, Afranio Garcia, EHESS,  Marie-Carmen Macias, CEMCA, Mexique, Nadine Béligand, CEMCA, Mexique, Lionel Massun, Mexique, Catherine Massun, Mexique, Anthony Stanton, El Colegio de México, Mexique, Magali Demanget, Université Paul-Valéry, Montpellier 3, Catherine Paquette, IRD, Michel Bertrand, Université de Toulouse-IUF, Eva Lemonnier, UMR 8096-CNRS, César Itier, INALCO, Nathalie Ragot, Université Paris VII, Cécile Gouy-Gilbert, anthropologue, David Recondo, Sciences Po CERI Paris, Josyane Bouchier, Consultant en développement, Marion Du Bron, Oaxaca, Elizabeth Cunin, IRD Philippe de Carlos, Association imp-Actes, Marie-Laure Coubès, El Colegio de la Frontera Norte, Mexique, Lise Andries, directrice de recherche, CNRSPhilippe Desnoues metteur en scène et comédien, Véronique Darras, CNRS, directrice de l’UMR archéologie des Amériques, Jérôme Monnet, professeur, Université Paris-Est Marne La Vallée, Laure Déodat, ingénieure, CNRS, Nestor Ponce, directeur ERIMIT, Université Rennes 2, Vincent Boukefa, INALCO, Paulina Velazquez Oviedo, Université Paris VIII,Alain Breton, directeur de recherches CNRS,  Migeon Gérald, archéologue, conservateur en chef du patrimoine et UMR 8096, CNRS, Elena Cuq-Monge, EHESS-Paris, Loïc Menanteau, Laboratoire Géolittomer, UMR 6554 LETG, CNRS-Université Nantes,Claude Gilbert, CNRS, Vincent Chamussy, CNRS, Olivier Dabène, professeur de sciences politiques, Sciences Po, Patrice Gueniffey, EHESS,  Christine Frerot, EHESS, Olivier Puaux, Ingénieur de recherche, DRAC-Service régional d’archéologie d’Île-de-France, Christian Gros, Université Paris III, Jean-Paul Duviols, Paris, Sorbonne, Kevin Pereira – IFSTTAR, Pierre Salama, Stéphane Corcuff, politiste, Université de Lyon, Luc Capdevila, Université de Rennes II, Bernard Grunberg, Professeur, Université de Reims, Christian Rinaudo, Université de Nice-Sophia Antipolis, URMIS, Aurélie Couvreur, UMR 8096, CNRS, Frédéric Saumade, Université de Provence-IDEMEC Aix-en-ProvenceJean-Michel Beaudet, Maître de Conférences, Université Paris OuestGeorges Couffignal, Professeur Université Paris III, Elisabeth Ramírez, professeur, Mexico, Thérèse Romero Foucaud, professeur, Mexico, Simone  Emond Ugarte, Paris et Mexico, Bernadette Peiffer, Puerto-Vallarta, Mexique Henri Piquer, Proviseur Honoraire, Ed. Nat. Evelyne Zylbermann, MexicoRigas Arvanitis, American University of Beirut (AUB) et (CNRS-Liban), IRD,Camille Foulard, UNAM-IIH, Mexique,  Carinne Chavarochette, CREDA,  Pierre Ragon, professeur, Université Paris Ouest Nanterre La Défense, Odile Hoffmann, IRDChristian Grataloup, professeur, Université Paris VII, Nicolas Pernet, géographe, Master II à Paris I/ENS-Ulm et Aix-Marseille I, Marie-Claude Chaput, Professeur, Université Paris Ouest Nanterre La Défense, Nathalie Jammet-Arias, Maître de Conférences, Paris Ouest, Etudes hispaniques et hispano-américaines,Olivier Compagnon, MCF en histoire, Paris 3, IHEAL, et beaucoup d’autres……

 

Publicités

Une réponse à “Année du Mexique : deux cent universitaires français lancent un appel à Sarkozy

  1. Comment réagir face à l’annulation de l’année du Mexique ?
    L’annulation de l’année du Mexique est officielle en France depuis le 8 mars. Cette programmation particulièrement dense, comptait plus de 350 événements en France avec plus de 4000 artistes mexicains répartis dans plusieurs festivals. La conjoncture actuelle a conduit à l’annulation de la quasi-totalité des manifestations prévues dans le cadre de l’Année du Mexique en France. Nous constatons aujourd’hui avec indignation que les artistes, les écrivains, les scientifiques et le public en général sont utilisés comme moyens de pression dans une affaire de droit civil. Ce constat est d’autant plus affligeant lorsque l’on sait combien les populations de ces deux pays s’apprécient et s’estiment, et que depuis des décennies les échanges culturels, académiques et économiques se sont multipliés, malgré la distance qui les sépare.

    L’Année du Mexique en France devait être l’occasion de célébrer haut et fort cette amitié grâce à une mosaïque d’évènements de grande envergure, tous plus exceptionnels les uns que les autres. L’impact financier de ces annulations est certes majeur pour les structures organisatrices de ces manifestations ; mais à travers les ministères concernés, les collectivités territoriales, les communes, les associations et les mécènes du monde de l’Entreprise, les citoyens de nos deux pays se trouvent impliqués malgré eux dans ce gâchis. Les structures associatives s’en trouvent particulièrement fragilisées, sans omettre d’évoquer la déception personnelle de tous les acteurs impliqués dans ces projets.

    En priorité et malgré cette désillusion, il est impératif de garder intact les sentiments d’estime et d’amitié qui unissent nos deux peuples. Dans cet objectif, notre Collectif souhaite rassembler les énergies pour trouver les moyens qui sauveront ce qui peut encore l’être, et éviter qu’un légitime sentiment de frustration ne mette en péril le resserrement des liens d’harmonie, d’entente et de cordialité qui existent entre Mexicains et Français. Notre Collectif organisera donc une conférence de presse dans le but de réagir devant l’annulation de l’Année du Mexique en France et ses conséquences pour les acteurs culturels de notre région.

    Nous vous remercions par avance de confirmer votre présence.
    Date : mardi 29 mars 2011 à 11h30
    Lieu : Espace Culture 42, La Canebière, 13001 Marseille

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s