Le making off de « Traders, le marché secret des matières premières » sur ARTE

La réalisation d’un documentaire du genre de « Traders, le marché secret des matières premières » est un travail sans fin. Alors qu’ARTE s’apprête à diffuser la version intégrale du film (77 minutes) et que la RTBF a diffusé une version plus courte, le réalisateur Jean Crépu est encore en studio pour superviser l’enregistrement de la version en langue anglaise.

Auparavant, il aura fallu près de trois mois en salle de montage pour aboutir à la version diffusée par ARTE. Un travail de titan pour arriver à rendre intelligible au plus grand nombre des mécanismes très complexes comme le fonctionnement des marchés à terme. Une fois le montage pur achevé, la postproduction, c’est à dire poser la musique originale sur les images, en l’occurrence pour « Traders » celle du compositeur Julien Lenglet mixer les sons, les traductions quand il y en a, harmoniser les couleurs, tout cela prend un temps infini.

 Ce travail a été précédé d’années de prises de contact difficiles, se concluant souvent par des fins de non-recevoir, puis par des déplacements aux quatre coins de la planète pour rencontrer et / ou suivre ceux qui seront les personnages du documentaire. Mais parfois, un « personnage » prometteur se révèle difficile à exploiter parce qu’il a du mal à s’exprimer face à la caméra. D’autres, bien qu’intéressants, pourront ne pas être dans le montage final parce qu’il aura fallu faire des choix, raccourcir un film qui devient trop long. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s